La chambre Salagou

Après plusieurs mois de travaux nous sommes fiers d’annoncer l’ouverture d’une nouvelle chambre au Mas de Font Chaude : la Salagou. Cette chambre de 20m² peut accueillir jusqu’à 4 personnes grâce à une belle mezzanine accessible par un escalier, idéale pour les enfants, mais également accessible aux plus agés (attention la tête quand même…). La chambre Salagou dispose également de sa propre terrasse en bois avec une vue plein sud. Le top !

 


Nous avons opté pour une construction la plus respectueuse possible de la nature : ossature bois, isolation en fibre de bois,  enduits et peinture naturels, etc…

 

A part les fondations et l’ossature en bois réalisées par des professionnels, ceux sont les « petites mains » de la famille et des amis qui nous ont permis d’obtenir ce résultat. Alors bravo et merci à eux !... et bravo à nous quand même! 

 

 

Grace à cette chambre supplémentaire, le Mas de Font Chaude est désormais adapté à l’hébergement de petits groupes. Nous avons d’ailleurs inauguré cette chambre le 13 mai avec l’association Raids 25 et son groupe de 12 randonneurs venu explorer les environs – et la table d’hôtes J - pendant une semaine.


Autre nouveauté : une salle commune est désormais accessible à côté de la salle à manger; vous y trouverez, entre autres,  de quoi lire, écouter de la musique, jouer aux cartes et jeux de société, etc… C’est aussi dans ce lieu que se trouve désormais mon « bureau » (ça fait pro !). C’est donc un endroit où nous aurons certainement l’occasion de papoter ensemble (ça fait moins pro…).

 


Nous repartons donc pour une nouvelle saison avec le même objectif que les années précédentes : vous offrir un accueil chaleureux dans un cadre calme et reposant. Et vous pourrez bien sûr toujours compter sur la cuisine de Victoria pour se délecter de produits régionaux.

 

Les réservations c’est par ici ;)  [N’oubliez pas qu’en passant en direct vous profitez des meilleurs tarifs ]

 

En route pour la saison 2016

Quelques nouvelles après plusieurs mois d'hibernation cybernétique : Notre saison 2015 s’est terminée mi-novembre. Nous étions bien sûr prêts à accueillir des touristes retardataires, mais il faut bien admettre que les mois de novembre et de décembre ne sont pas les meilleurs pour visiter notre belle contrée.

Nous en avons donc profité pour passer aux travaux d’extérieur, des taches complètement inconnues aux citadins que nous étions il y a quelques mois. Nous avons fait connaissance avec de nombreux outils comme la serpette (Chlinnng !), la débrousailleuse (Zzzzzzzzz !!) et la broyeuse à végétaux (KKRRRrrrrrrr !!!). La jungle du poulailler nettoyée, nous avons pu accueillir à noël de nouvelles poules pondeuses pour accompagner Gaby (la poule naine rebelle) et Patrick (le canard sympa) qui commençaient à s’ennuyer sérieusement.


Nous avons également préparé le potager, maintenant prêt à accueillir de nombreuses variétés de légumes que Victoria cuisinera le soir pour le plus grand plaisir de nos hôtes. Je compte beaucoup sur "la chance du débutant" pour cette première expérience en culture. J’ai planté quelques graines il y a plusieurs semaines (tomates, salades, oignons, fleurs…). Ça commence à pousser.

Nos projets initiaux n’ont pas évolué, mais ils ont été repoussés. Nous attaquons donc cette saison 2016 avec la même structure que l’année dernière, c’est-à-dire 3 chambres pour 2 personnes. Dès le mois de novembre nous commencerons la construction d’une 4ème chambre, plus grande, différente, pouvant accueillir au moins 4 personnes.


Pour le moment nous profitons du printemps et une sorte de renaissance de la nature. Notre jardin sauvage fleurit aléatoirement en fonction des différentes espèces que nous essayons tant bien que mal d'identifier au fur et à mesure. 


0 commentaires

A table!


Cela fait un petit peu plus d'un mois que sont arrivés nos premiers clients. Je vous rassure, ils sont repartis il y a déjà pas mal de temps...

Et puis - heureusement - beaucoup d'autres sont passés entre temps. Le temps d'une nuit pour certains, ou de plusieurs pour d'autres, plus chanceux :)

De la Drôme, de la région parisienne, du Doubs, de la Bretagne mais aussi de Belgique ou de Hollande, la plupart ont pu profiter de la cuisine de Victoria le soir. Et avec un peu de chance ils ont même pu échanger quelques mots avec elle...

 

Antipasti de légumes, Salade caprese façon "Pérail", Hachis parmentier de canard, Filet mignon de porc et chutney melon, Vacherin aux mûres, Crumble de pêche, Dessert citron-verveine...voici une liste non exhaustive de quelques mets dégustés à la table d'hôtes du Mas de Font Chaude.

 

Vous vous demandez sûrement pourquoi vous n'êtes pas encore venu tester notre table.

 

Eh bien figurez vous que nous aussi ! :)

 

1 commentaires

C'est parti mon kiki!

Nous sommes arrivés chez nous à Clermont L'Hérault le 16 juin. Et ce soir nous accueillons nos premiers clients! Pourtant j'ai l'impression que nous avons atterri hier. Il faut dire que ces 10 jours sont passés à une vitesse folle: entre la prise de contact avec nos partenaires et la remise en état du site et des locaux nous n'avons pas eu le temps de chômer (oui je sais, ce n'était pas le but en venant ici...)

 

Nous avons encore de nombreux projets en terme d’aménagement extérieur, de décoration et d'illumination mais nous sommes déjà bien satisfait du résultat. Nos chers voisins, experts en flore locale, nous donnent de savants conseils pour que nos belles plantes aient une durée de vie bien supérieure à nos chères fleurs plantées sur notre terrasse en Argentine (RIP).

 

Nous profitons également de la présence de l'ancien proprio (mon papa quoi) pour comprendre et assimiler le fonctionnement des différentes installations surplace. Je ne vous cache pas que mes connaissances en chauffage d'eau solaire et en purification d'eau par UV sont particulièrement faibles... (On apprenez pas encore ça à l'école il me semble. Ou bien j'écoutais pas)

 

Et pour la bouffe? C'est forcément le sujet qui nous préoccupe le moins. Ne vous inquiétez pas: proposer une nourriture de qualité est bien entendu une de nos priorité au Mas de Font Chaude. Mais nous sommes super sereins sur ce point. Oui, on se la pète. J'assume :)



 

0 commentaires

3 raisons pour se lancer dans cette nouvelle aventure

Pour l'aventure humaine que représente ce nouveau projet justement. Prendre les rennes du Mas de Font Chaude est un challenge pour notre fine équipe, notre duo professionnel. Nous comptons sur notre complémentarité pour la mener à bien: Je suis flexible (laxiste?), elle est rigoureuse (bornée?). Je suis fantaisiste (bordélique?), elle est méthodique (maniaque?). Je suis réfléchi (frileux?), elle est impulsive (tumultueuse?)... Succès garanti!


Pour le cadre de vie. J'ai passé presque toute mon enfance à la campagne, entre l'Isère et la Drôme. Pour les enfants et Victoria, nada. De purs citadins. Du coup après la région parisienne et Buenos Aires nous avons vraiment envie avec Victoria que nos enfants (Benjamin 8 ans - Mathéo 5 ans) découvrent les joies de la vie à la campagne. Ce sera bien entendu également une découverte pour Victoria. Mais je vois en elle une version moderne de Caroline Ingalls

 

Pour la découverte. A ce jour, nous ne connaissons à vrai dire presque rien de la région Languedoc-Roussillon même si nous avons été tout de suite séduits par le lieu lors de nos séjours vacanciers chez mon père au Mas de Font Chaude (ouaip, l'ancien proprio barbu et costaud n'est autre que mon cher papa).

Nous sommes donc impatients de découvrir les secrets de la région ainsi que sa richesse gastronomique. Et surtout de les partager avec vous!


 


0 commentaires

Paris - Buenos Aires - Clermont L'Hérault

Il y a presque 6 ans, nous emménagions à Buenos Aires en Argentine. Afin de sortir d'une routine professionnelle devenue pesante, nous délaissions notre vie posée (un CDI bien payé pour moi, et du boulot à volonté en tant qu'extra pour Victoria) pour une nouvelle aventure: créer notre propre structure gastronomique. L'idée de l’événementiel s'est rapidement imposé (investissement plus léger) et pendant deux ans nous participons à différents mariages, baptêmes, et événements professionnels avec Maison Victoria, dont le laboratoire gastronomique se situait au deuxième étage de notre maison (c'est vrai, niveau logistique on aurait pu faire mieux...)

 

Ça marche plutôt bien. Mais notre vie familiale avec deux enfants, de un et cinq ans à cette époque, est perturbée par le rythme de travail à contre-courant d'une vie sociale classique. Nous abandonnons Maison Victoria pour nous focaliser sur un nouveau projet, et nous nous associons avec un autre couple pour créer dans une zone en plein essor le restaurant Fulanas, ouvert du lundi au vendredi pour le petit-déjeuner et le repas du midi.

 

Le restaurant fonctionne très bien, notre association beaucoup moins. Nos associés quittent le navire (plouf!) et nous reprenons le restaurant à notre compte. Nous changeons le nom, ce sera désormais Petit Resto.

Un plat du jour, des salades, des sandwichs, des quiches. Des produits simples, mais de qualité. Notre clientèle prend ses habitudes et se ravitaille quotidiennement chez nous. Notre équipe est rodée: deux personnes en cuisine, deux personnes en salle, deux motos pour les livraisons. Tout roule quoi.

 

Mais vous l'aurez compris, notre vie ne sera jamais un long fleuve tranquille. Un beau jour, mon cher Papa nous propose de reprendre l'activité de Chambres et Table d'hôtes du Mas de Font Chaude à Clermont l'Hérault.

 

Nouveau projet, nouveau pays, nouvelle vie...

"Victoria, c'est de la folie. il faut vendre Petit Resto". Et vous savez ce qu'elle m'a dit? Elle m'a dit "Banco!"


 

0 commentaires

Coucou c'est nous!

C'est pas très poli mais tant pis, je commence par moi. Julien c'est mon prénom. 30 ans (car nous avons décidé de bloquer depuis un certain temps le compteur à 30), marié et deux enfants.

Cursus standard: formation ingénieur en mécanique, responsable des ventes dans une boite industrielle, joueur de poker professionnel, gérant d'un traiteur gastronomique à Buenos Aires, livreur à domicile en bicyclette, gérant d'un restaurant traditionnel et enfin auto-entrepreneur dans une structure de chambre et table d'hôtes. Du classique quoi...

 

Victoria, alias "la Chef". Ma femme. 30 ans également bien entendu... J'ai rencontré cette belle argentine en 2002 à Lyon lorsqu'elle étudiait la gastronomie. A Paris elle a travaillé dans les plus beaux lieux parisiens: la "Cours Jardin" du Plaza Athénée et Roland-Garros avec Potel & Chabot par exemple. Depuis notre installation en Argentine en 2009 c'est elle qui régnait dans la cuisine de notre traiteur "Maison Victoria" puis de notre restaurant "Petit Resto". Cette citadine relève donc cette année un nouveau défi: vivre à la campagne!

 

Je reviendrai plus tard dans un autre article sur les raisons de notre installation dans cette belle région du Clermontais. J'espère que ce premier article du blog met bien l'accent sur notre objectif au Mas de Font Chaude: tout simplement vous faire passer un excellent séjour!



0 commentaires